Featured Video Play Icon

CLIP: Findom for beginners

Your first findom training session is here! Pull it out of your pants and get ready… I’m talking about your wallet, of course!

 

 

Also available on :

 


Featured Video Play Icon

CLIP: Dick appointment

Hey cuckie! I had amazing sex, once again, and this time, I didn’t even let him cum… Where do you think I’ll let him cum on me next time?

Oh, by the way… I forgot my panties at his place, so, I’m not wearing any…

 

 

Also available on :

 


Featured Video Play Icon

CLIP : Obey my feet

You will learn discipline as we start with the basics: my perfect feet…

The camera focus is made solely on my feet, so you don’t get distracted by the rest of my perfect body…

 

 

Also available on :

 


Featured Video Play Icon

CLIP: Don’t pay my legs

Don’t pay my legs… Just don’t.

A genuine Ericksonian mindfuck, featuring the NLP I’m renowned for…

 

 

Also available on :

 


Slate.fr article (FRENCH): La domination financière

Cher fans français! J’ai eu le plaisir d’ĂŞtre interviewĂ©e par Slate.fr sur ma pratique de la domination financière. Lire l’article dans son intĂ©gralitĂ© ici.

Extrait:

Dans l’univers du BDSM, une branche existe: la domination féminine. Et cette dernière peut prendre plusieurs formes: fétichisme des pieds, contrôle de la chasteté, bondage… La liste est infinie et peut donc aller jusqu’au findom, pour financial domination. Le cashmeet, c’est par exemple un des grands plaisirs de Theodora, qui se présente elle-même comme dominatrice financière d’élite sur Twitter, où elle est suivie par près de 20.000 personnes. «Bien sûr, c’est quelque chose qui leur plaît de donner de l’argent aux pieds de leur déesse, comme ils nous appellent», lance-t-elle. Pour elle, la pratique ne se fait pas devant un distributeur mais dans un cadre plus intimiste. En faveur de cette offrande, elle échange quelques minutes avec le soumis, appelé dans le jargon money slave.

«On peut coupler aussi avec un autre fétichisme. Par exemple, beaucoup d’hommes ont le fantasme des talons hauts. Et donc on va dans une boutique Louboutin, par exemple, et ils me regardent de loin essayer des chaussures, et en choisir une avec leur argent. J’aime vraiment beaucoup les Louboutin…», glisse dans un sourire la femme de 29 ans.

Featured Video Play Icon

CLIP: BDAY BRAT TORMENT 🎂

Pleasure is ALL mine to day… That means no touching for you. Happy birthday to me!

 

 

Also available on :